• Être en veille
  • Vu, lu pour vous

Vu, lu pour vous :

Chaque semaine, nous épluchons la presse spécialisée et nous écumons Internet pour sélectionner les informations qui seront utiles aux agents de développement rural :

  • actualités du développement rural,
  • expériences menées dans différents domaines,
  • guides et conseils méthodologiques,
  • appels à projets et procédures de financement...

Toutes les informations présentées ici sont accompagnées de leurs références. Et n'engagent bien sûr que leur auteur !

Éducation populaire à l'ère du numérique

S'intéressant aux mutations des pratiques et du système d’acteurs de l’éducation populaire, l'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (INJEP) publie un rapport sur la relation entre éducation populaire et numérique (histoire, pratiques, acteurs, principes...). Avec l'idée sous-jacente qu'il existe un continuum d’enjeux entre culture, émancipation et technique, dans certaines pratiques développées (hier et aujourd’hui) au sein des réseaux d’éducation populaire et dans certaines pratiques numériques poussées par des collectifs militants tournés vers l’action.

Lire la suite

Le Gouvernement encourage la démarche "projets de territoire" pour la gestion de l’eau

Le Gouvernement a présenté ses orientations pour lutter contre la sécheresse et les effets du changement climatique à l'été 2017, et mis en place une cellule d'expertise qui a mené ses travaux jusqu'à juin 2018. A la suite de la remise de son rapport le 25 septembre 2018, les ministères de l'Agriculture et de la Transition écologique et solidaire ont annoncé soutenir "la démarche « projets de territoire pour la gestion de l’eau » [qui] vise à promouvoir une gestion partagée et équilibrée de la ressource en eau sur un territoire donné. Elle invite à une vision d'ensemble, tenant compte de tous les usages de l’eau (eau potable, assainissement, industries, irrigation, énergie, pêche, usages récréatifs…) en associant l'ensemble des acteurs du territoire." Cette méthode sera encouragée à partir du 1er janvier 2019 et une instruction en ce sens transmise aux préfets pour en préciser les principes, la méthode, et remobiliser les acteurs.

Lire la suite

Retour sur un atelier interrégional portant sur l’appui à la coopération

Le 13 septembre 2018, en partenariat avec Cap Rural, le Réseau rural national organisait à Paris un atelier interrégional sur l'appui à la coopération. Après la présentation des principaux enjeux de cette thématique (publics concernés, objectifs, étapes clés, ressources), les participants ont pu partager leurs "bonnes" pratiques (création de groupes d'échange ou de parrainages entre GAL expérimentés et GAL récemment créés, mise en place d'une hotline dédiée à ce sujet ou encore d’une "maison de la coopération"...). Le Réseau rural national revient sur cette journée dans un article où l'on trouvera également un bref entretien sur ce sujet avec Marine Rouchouse, chargée de mission Europe et développement rural à Cap Rural.

Lire la suite

La mutualisation en action sociale ne se décrète pas, elle se construit pas à pas

La communauté de communes du Rhône aux Gorges de l'Ardèche a pris la compétence action sociale en 2012 et le parti d'animer la vie locale et associative. Pour ce faire, un chargé de développement a été nommé. Durant plusieurs mois, il est allé à la rencontre des différents acteurs locaux. La Banque des Territoires fait le récit de ce travail avec les acteurs du social, guidé par l'idée que les réponses ne soient pas données clés en main, mais émergent réellement des besoins du territoire, qu'aucune dynamique ne soit cassée, que la machine ne précède pas la solution. Et c'est ainsi que, selon l'article, "est en train de se mettre en place l'esquisse d'une politique sociale de territoire."

Lire la suite

Une librairie transformée en Société coopérative d'intérêt collectif (SCIC)

Lassés de voir fermer les commerces de leur centre-ville, les habitants et la mairie de Lafrançaise (3 000 habitants, dans le Tarn-et-Garonne) se sont associés en SCIC pour sauver la librairie de cette commune. "Un format confortable, déclare le maire à propos de la coopérative, qui permet d’allier public et privé, et de moduler l’aide au maintien des commerces, sans entrer dans de la concurrence déloyale". L'initiative porte ses fruits, selon le quotidien Libération qui en fait un reportage.

Lire la suite

Un collectif citoyen redynamise un camping municipal

Ses 40 emplacements, sa piscine et ses activités animaient Saint-Michel-de-Chabrillanoux (378 habitants, en Ardèche). Jusqu'à ce que, faute d'entretien, le camping municipal se voit menacé. En lien étroit avec la mairie, les habitants ont créé l'association "Ça brille en nous" qui dorénavant anime le camping (programmation musicale hebdomadaire avec repas locaux et bio, des animations et ateliers... pour campeurs et habitants), en assure la communication et lui ont donné un coup de neuf avec une nouvelle dimension écologique et participative (chantiers de rénovation, aménagement de toilettes sèches, installation de yourte, roulottes...). Dès l'été suivant, rapporte la Banque des Territoires, le chiffre d'affaire avait doublé.

Lire la suite

Alimenter les villes, un nouvel enjeu pour l’aménagement du territoire ?

Le pouvoir des villes sur la gestion des espaces agricoles s'est accru en raison de la classification des espaces et de la mutualisation des compétences, et "nous nous trouvons confrontés à une situation dans laquelle deux groupes (agriculteurs et élus urbains), peu habitués à se rencontrer, doivent s'accorder sur une question d'aménagement en grande partie médiatisée par l'alimentation." Dans une publication, la géographe Agnès Terrieux pose ainsi la question de la planification territoriale de l’approvisionnement alimentaire et du nouvel enjeu que peut constituer l’alimentation pour les politiques d’aménagement. La chercheuse y fait l’hypothèse "que la présence de l’agriculture dans des espaces aménagés depuis la ville-centre, c’est-à-dire par ses élus et en fonction de ses besoins, peut être confortée par la logique d’approvisionnement alimentaire de proximité." "Après une période de privatisation de la question alimentaire, écrit-elle encore, les élus comprennent que la préoccupation alimentaire est un facteur de mobilisation des citoyens qu’il est possible d’utiliser pour consolider la présence des activités agricoles au plus près des villes et permettre même dans certains cas son retour dans la ville."

Lire la suite

Logicout : une application en ligne pour calculer le coût des livraisons en circuit court

L'ampleur des tâches logistiques est souvent un frein au développement des ventes en circuits-courts et leurs coûts sont le plus souvent ignorés des producteurs. Logicout a vocation à combler cette lacune. Le logiciel calcule les coûts d'utilisation d'un véhicule selon les itinéraires de livraison, les fréquences de livraison, et le temps passé aux multiples tâches logistiques et de transport. Il calcule également les émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques. Il permet ainsi d'évaluer différents scénarios de livraison, avec plus ou moins de relais et d'intermédiaires, et d'en connaître le coût précis, ce qui peut aider à mieux établir des prix de vente, à optimiser des déplacements, à savoir si cela est rentable de livrer tel ou tel débouché, ou encore à choisir la bonne heure de départ pour éviter les problèmes de circulation. Cette application en ligne, gratuite, développée par le Cerema, s'adresse non seulement aux producteurs agricoles, éleveurs, artisans, mais aussi aux organismes qui les accompagnent.

Lire la suite

Comment les collectivités locales peuvent-elles favoriser des filières agricoles durables ?

Pour accompagner la transition agricole et alimentaire de leurs territoires, des collectivités cherchent aujourd'hui à dépasser l'appui aux circuits de proximité pour coopérer, dans le cadre de démarches de développement économique, avec les acteurs des filières longues. Comment mobiliser des acteurs économiques positionnés sur les marchés internationaux ? Comment accompagner l'entreprenariat agricole individuel ou collectif ? Comment créer davantage de coopérations entre les acteurs économiques et les acteurs publics locaux ? La Fédération nationale d'agriculture biologique (FNAB) et Bio en Hauts-de-France ont animé un groupe de travail composé de collectivités locales pour répondre à ces questions. Un guide rassemble à présent témoignages d’acteurs, retours d'expériences et recommandations pour mieux comprendre et agir.

Lire la suite

Territoires ruraux : perceptions et réalités de vie

L'Institut français d'opinion publique (Ifop) a réalisé une étude pour Familles rurales. Cette enquête révèle un décalage de perceptions entre une opinion qui associe d'abord la ruralité à des difficultés socio-économiques (46 % des citations des Français) et des ruraux qui, dans leur quasi-totalité, se disent satisfaits de vivre dans le monde rural et l'associent spontanément à une qualité de vie remarquable (62 % des citations des ruraux). Les ruraux expriment néanmoins un sentiment d’abandon lié à un recul des services publics et à l'origine d'un pessimisme marqué vis-à-vis de l'avenir (56 % des ruraux sont pessimistes au sujet de leur avenir contre 49 % des Français). L'étude révèle par ailleurs une réelle attractivité des territoires ruraux (vivre à la campagne, y créer une entreprise) qui apparaissent en phase avec les aspirations des Français pour une meilleure qualité de vie. Mais cette attractivité est conditionnée par la présence de services de proximité et de solutions de mobilités.

Lire la suite