• Culture - patrimoine

Cultures et ruralités en Nouvelle-Aquitaine

C'est le sujet d'un dossier réalisé par L'Affût, l'agence culturelle Nouvelle-Aquitaine, qui présente quatre initiatives culturelles et quatre paroles d'artistes. On y trouvera également une interview de Jean-Yves Pineau sur les enjeux des politiques culturelles en milieu rural, ainsi qu'un long entretien sur le même sujet mené auprès d'Auvergne-Rhône-Alpes Spectacle Vivant.

Lire la suite

Enjeux et formes des résidences d'artiste

Pour le ministère de la Culture : "la résidence est un outil « stratégique » qui enrichit et irrigue les missions artistiques et culturelles des acteurs d'un territoire à partir de besoins et de ressources identifiés, au service des politiques publiques. C'est cette plasticité qui confère à la résidence d'artiste son caractère inventif et adapté aux enjeux artistiques et culturels ; l'artiste en résidence est en effet en situation d'expérimenter de nouvelles formes de création en relation avec son environnement, comme d'actions culturelles dans le lien qu'il instaure avec les publics." Le ministère publie une étude sur le sujet, qui pointe les enjeux des résidences en matière de création et en décrivant de nombreuses expériences. A noter : une sous-partie dédiée à "La résidence en milieu rural, un outil de dynamisation des territoires et de renouvellement des formes de la création" (pp. 147-161).

Lire la suite

À propos des droits culturels, de leurs liens avec l'éduc' pop', de la difficulté de les mettre en œuvre dans les territoires

Les droits culturels ont été inscrits dans la loi sur la nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe, 2015) et les collectivités sont dès lors incitées à garantir aux populations leur liberté d'expressions culturelles et artistiques. En 2018, la Confédération Nationale des Foyers Ruraux organisait en partenariat avec Opale un séminaire de réflexion sur les droits culturels. Des documents sont à présent en ligne, dont "Les droits culturels, version 2.0 de l'Éducation populaire ?", qui entend montrer que "ces deux notions sont loin d'être solubles l'une dans l'autre". La synthèse du séminaire pointe la difficulté pour les associations de mettre au travail les droits culturels en lien avec leurs adhérents, avec les collectivités et administrations de la culture, mais également avec l'ensemble des acteurs et partenaires sur un territoire.

Lire la suite

Les lieux intermédiaires pour les acteurs culturels

Protéiformes, hétérogènes, les lieux intermédiaires sont des espaces de travail, de création et parfois de diffusion artistique et culturelle partagés. Ils proposent des locaux, des équipements, voire des services mutualisés aux artistes et aux travailleurs culturels du territoire où ils sont implantés et accueillent la population à l'occasion d'activités et de manifestations diverses. Ils trouvent leur place dans un courant où se multiplient et s'amplifient expérimentations collectives et initiatives coopératives. Opale/CRDLA Culture et l'Ufisc publient un guide qui a pour objectif de mettre en lumière les caractéristiques de ces lieux, les activités qu'ils mettent en place, leurs modes de fonctionnement et de gouvernance, bien souvent coopératifs, leur utilité sociale et économique, ainsi que les forces et les faiblesses de leur modèle économique et de leur réseau partenarial. Il se conclut par un récapitulatif de leurs besoins récurrents en accompagnement.

Lire la suite