• Être en veille
  • Vu, lu pour vous

Vu, lu pour vous :

Chaque semaine, nous épluchons la presse spécialisée et nous écumons Internet pour sélectionner les informations qui seront utiles aux agents de développement rural :

  • actualités du développement rural,
  • expériences menées dans différents domaines,
  • guides et conseils méthodologiques,
  • appels à projets et procédures de financement...

Toutes les informations présentées ici sont accompagnées de leurs références. Et n'engagent bien sûr que leur auteur !

Difficultés de recrutement : les employeurs territoriaux obligés de se montrer plus généreux

Face au manque de candidatures pour certains postes, aux profils des candidats non adaptés aux offres d'emploi, ou aux demandes mêmes des candidats, les collectivités territoriales sont obligées de desserrer les cordons de la bourse, indique le baromètre RH des collectivités locales réalisé par le groupe Randstad. Pour continuer à attirer des candidats, près de la moitié des responsables des collectivités territoriales (et plus encore dans les petites collectivités) affirment être ainsi "prêts à consentir un effort sur la rémunération" des agents.

Lire la suite

Le Puy-de-Dôme va racheter deux lacs pour préserver l'activité touristique et l'environnement

"Les collectivités territoriales peuvent pour différentes raisons acquérir du foncier. Preuve en est avec le département du Puy-de-Dôme qui est en train de racheter au titre "des espaces naturels sensibles" deux lacs de montagne", tous deux formés dans d'anciens cratères de volcans, l'un appartenant à Michelin et l'autre à EDF, indique Localtis. Les deux industriels étant décidés à vendre, le département redoutait que l'opération débouche sur des projets d'aménagement qui privatiseraient et dénatureraient les sites, facteurs d'attractivité touristique et cadre environnemental jusqu'alors préservé. Le département envisage également l'acquisition de terrains autour d'un des lacs.

Lire la suite

Le métier d'économe de flux

"Chargé de maîtriser les consommations énergétiques, l'économe de flux est un technicien. Sa capacité d'écoute des attentes des usagers est pour autant primordiale", écrit La Gazette dans un portrait brossé de ce nouveau type de postes. Sans être un spécialiste, il doit avoir une vision globale de la question énergétique, savoir repérer quand les équipements de chauffage dysfonctionnent, soulever les enjeux qu'il y a à choisir tel type d'isolation ou à miser sur telle énergie renouvelable, rendre intelligibles les factures auprès des élus. Il lui faut des compétences techniques, des qualités d'écoute et de pédagogie, savoir travailler en même temps à court et à long terme.

Lire la suite

Un an de gratuité à Dunkerque : ce que révèle une étude scientifique

Une association de chercheurs (qui est aussi un cabinet d'études) a observé les effets produits par le nouveau réseau de bus gratuit de l'agglomération dunkerquoise, scrutant à la fois les modifications de comportements des habitants en matière de mobilité mais aussi ce qui avait changé dans leurs vies quotidiennes, leurs vies professionnelles, leurs interactions sociales, leurs façons de consommer ou encore de pratiquer et de considérer la ville… En septembre 2019, ils ont remis à la collectivité un rapport, dont les principaux résultats sont évoqués dans un article du magazine en ligne Urbis : plus forte utilisation du bus, mise en vente d'une voiture ou renoncement à l'achat d'une voiture, perception du gain de pouvoir d'achat, renforcement de la multimodalité...

Lire la suite

Un décret ouvre la voie aux services de transport d'utilité sociale par des associations

Publié le 20 août 2019, un décret précise en effet les modalités de fonctionnement des "services de transport d'utilité sociale", inscrits dans une loi de 2016. Il stipule que des associations "peuvent organiser des services de transport au bénéfice des personnes dont l'accès aux transports publics collectif ou particulier est limité du fait de leurs revenus [bénéficiaires de certaines prestations sociales : titulaires de la CMU complémentaire, RSA, AAH, ASS, Aspa, allocation pour demandeur d'asile...] ou de leur localisation géographique [commune rurale ou commune appartenant au périmètre d'une unité urbaine de moins de 12 000 habitants]".

Lire la suite

Un programme à venir spécifique pour les petites villes

À six mois des élections municipales, le Premier ministre "soigne les élus" (Localtis) et "cajole les territoires ruraux" (La Gazette). Aux Assises de l'Association des petites villes de France (APVF) mi-septembre, le Gouvernement a annoncé un programme d'ingénierie spécifique pour les petites villes (à l'image d'Action cœur de ville pour les villes moyennes) qui devrait démarrer après les élections municipales. Entre 800 et 1 000 villes de moins de 20 000 habitants devraient être retenues par les préfets de régions et les délégués départementaux de la future Agence nationale de la cohésion des territoires, soient un quart environ des petites villes. Pour Localtis, "les candidats doivent se mobiliser dès à présent en lien avec les régions et les départements (...). Autrement dit, les maires qui porteront le projet au moment de la campagne électorale ne seront pas forcément ceux qui le mettront en œuvre à l'issue du scrutin… Ce qui pourrait s'avérer délicat."

Lire la suite

24 lauréats de l'action "Territoires d'innovation"

Mi-septembre 2019, le Gouvernement a fait connaître la liste des territoires lauréats de l'action "Territoires d'innovation", qui seront soutenus par l'État dans le cadre du Grand Plan d'Investissement à hauteur de 450 millions €, pour "développer à grande échelle des innovations répondant à des besoins de transformation exprimés par les acteurs des territoires lauréats". En Auvergne-Rhône-Alpes, trois projets ont été désignés : "Biovallée" (chef de file : Association Biovallée), "Valence-Romans, capitale des start-ups de territoire" (chef de file : Valence Romans Agglo), et "Lyon Saint-Étienne, l'industrie intégrée et (re)connectée" (chef de file : Métropole du Grand Lyon).

Lire la suite

Agriculture : quand la blockchain vient au secours de la trésorerie et engage dans des pratiques plus écologiques

En septembre 2019, une start-up française a lancé un nouvel outil de financement des céréaliers : une sorte de levée de fonds de 8 millions € en monnaie virtuelle pour financer des avances sur récoltes, permettant notamment aux agriculteurs le paiement immédiat de leurs fournisseurs. La transparence et la traçabilité garanties par l'utilisation de la blockchain et de la monnaie virtuelle doivent servir un autre objectif : celui d'inciter les agriculteurs à s'engager dans des pratiques de plus en plus écologiques.

Lire la suite

La technologie blockchain : une opportunité pour l'ESS ?

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d'information, transparente, sécurisée et fonctionnant sans organe central de contrôle. Promesse d'une nouvelle gouvernance basée sur la collaboration, la décentralisation et la transparence, la blockchain est également l'expression d'un libéralisme débridé, aux antipodes de la démocratie. Pour l'Observatoire européen de l'Économie sociale, il est alors important que l'ESS s'approprie les clés de cette nouvelle technologie "en vue d'une utilisation au service d'un modèle économique citoyen, social et durable". Dans un document en ligne, l'Observatoire "se penche sur le sujet de la blockchain, ses limites et ses opportunités pour l'économie sociale."

Lire la suite

Né dans la métropole lyonnaise, VRAC essaime : mais comment ?

Dans un entretien au Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES), le fondateur de VRAC (groupements d'achats dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville de plusieurs métropoles françaises permettant l'accès à une alimentation de qualité à des prix raisonnables) revient sur les conditions de réussite de l'essaimage en cours (une association locale avec les acteurs du territoire, une métropole comme échelle de projet), le modèle économique de cette initiative (un fonds de dotation notamment) et sur le rôle possible des collectivités locales (financeurs et facilitateurs).

Lire la suite