• Emploi

Le micro-travail en France : derrière l'automatisation, de nouvelles précarités au travail ?

Identifier des objets dans une image, transcrire des factures, modérer du contenu sur les médias sociaux, visionner des vidéos de courte durée, copier-coller du texte ou répondre à des sondages en ligne, les micro-tâches qu'effectuent les prestataires recrutés par des plateformes contribuent au développement des intelligences artificielles et sont majoritairement payées à la pièce (de l'ordre de quelques centimes). Un rapport présente les premiers résultats du projet de recherche DiPLab ("Digital Platform Labor") et contribue à pallier la quasi-absence d'études sur le micro-travail - un secteur en hausse - dans les pays d'Europe. Réalisée en 2018, une enquête estime à environ 260 000 le nombre de personnes qui micro-travaillent au moins occasionnellement en France. Un travail généralement invisible et régi par des formes de contrats diverses.

Lire la suite

Le commerce est-il encore créateur d'emplois ?

La Fédération nationale des agences d'urbanisme (FNAU) souhaite explorer les enjeux de connaissance des dynamiques commerciales et ambitionne d'éditer un triptyque sur l'emploi commercial : le commerce est-il créateur d'emploi ? Quelles sont les disparités territoriales dans les dynamiques de création, de mutation ou de disparition d'emplois ? Quelles sont les spécificités de ces emplois suivant le type d'activité ? Dans ce premier opus, sorti en mai 2019, c'est la place du commerce dans l'économie et son influence - en tant qu'activité présentielle et en matière d'aménagement du territoire - qui est étudiée : "l'objectif est de (re)dessiner les contours du paysage commercial français, afin de disposer de références communes à l'échelle nationale ; de mesurer la place prise par le commerce dans l'économie ; de bien comprendre les spécificités sociologiques des emplois et de vérifier si les dynamiques de création d'emplois dans le commerce sont toujours d'actualité."

Lire la suite

Une instruction sur la stratégie pluriannuelle de performance des Missions locales (2019-2022)

Celle-ci a été diffusée le 16 mai 2019 par la Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) aux préfets de région et de département, ainsi qu'aux Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE). Elle s'articule autour de trois orientations définies par l'État, dont un pilotage de la performance et de l'efficience du réseau des Missions Locales repensé. Figure ainsi un "nouvel outil d'analyse de la performance", centré sur dix indicateurs. L'enveloppe pourra être majorée "jusqu'à 10 %", en fonction de l'atteinte ou non des objectifs. Les missions locales devront aussi travailler à des démarches de mutualisation entre elles et à "de nouvelles synergies" avec Pôle emploi, notamment à destination des entreprises.

Lire la suite

Pourquoi certaines zones créent-elles de l'emploi et d'autres, à quelques kilomètres parfois seulement, n'en créent pas ?

En avril 2019, la 4e édition des Rencontres de l'emploi posait la question des inégalités des territoires face au chômage et à la création d'emploi. Pôle Emploi réunissait démographes, sociologues, psychologues, économistes, géographes, élus et acteurs locaux pour évoquer les solutions pour compenser ces inégalités : incitation à la mobilité géographique, à la formation, politiques de transports ou du logement… Des rencontres à revivre à présent en vidéos, complétées par des entretiens avec des spécialistes.

Lire la suite