• Être en veille
  • Vu, lu pour vous
  • Comment un village de la Creuse redynamise son centre-bourg et va rouvrir ses boutiques vides

Comment un village de la Creuse redynamise son centre-bourg et va rouvrir ses boutiques vides

La Montagne raconte comment, à La Souterraine, "les élus ont décidé d'élaborer un programme global de revitalisation du centre historique". Et ainsi, "après une première étape « cache-misère » [habillage de vitrine, boutiques éphémères...], ils passent à la vitesse supérieure avec à la fois une aide financière pour les reprises et les installations, mais aussi un projet culturel avec Micro-folies [une plateforme culturelle qui réunira un musée numérique, un espace convivial, un espace scénique, un fab-lab], et enfin un programme d'investissement immobilier." Recalé en 2014 à l'appel à projet national sur la Revitalisation de centre-bourg, d'autres financements ont été obtenus auprès du CGET (fonds Massif Central), permettant ainsi de financer en partie un poste de chargé de mission de revitalisation de centre-bourg pendant trois ans. La commune souhaitant mener une politique pour favoriser l'installation et la reprise de commerces dans le centre historique, désormais, les porteurs de projets pourront bénéficier d'une prise en charge de 50 % de leur loyer pendant trois ans (dans la limite d'un loyer de 500 €) ; et les propriétaires se voient interdire de changer la destination de leur local (un commerce vide ne pourra plus devenir un appartement).

A lire : Comment La Souterraine va redynamiser son centre-bourg et rouvrir les boutiques vides, Virginie Mayet, La Montagne, 22 mars 2019

Mots-clés: urbanisme, financements, commerce, Collectivités, porteurs de projets