• ESS

Campagnes de communication pour associations aux moyens limités

Savoir communiquer auprès des acteurs de son secteur est un enjeu crucial pour le monde associatif, que ce soit pour répondre à un appel à projet, recruter des bénévoles, soutenir une levée de fonds... Pour permettre à des associations aux moyens limités d'accéder à des services de communication à moindre prix, l'association Vidéaux propose des services facturés 10 à 20% des prix du marché, les revenus finançant la gestion et le développement de l'association, du matériel, des formations pour les bénévoles, etc. Principe de fonctionnement : une association entre en contact avec Vidéaux ; les deux associations déterminent les besoins précis en termes de communication et les cibles à viser ; Vidéaux mobilise sa communauté de bénévoles issus du secteur de la communication (design, audiovisuel, journalisme, etc.) pour travailler sur le projet. Les projets sélectionnés doivent répondre à trois critères : avoir un impact social fort ; que le besoin en communication soit bien ciblé ; et que l'association qui le porte ait véritablement des moyens limités.

Lire la suite

Lieux mutualisés entre acteurs de l'ESS et de l'entrepreneuriat social

Pôles ressource sur l'ESS, hôtels d'activités, incubateurs, immobilier collectif, espaces communs, maisons de l'ESS, Pôles Territoriaux de Coopération Economique... Les initiatives de création d'espaces communs entre acteurs de l'ESS et hors ESS se multiplient et ces expériences témoignent d'une volonté des entreprises de l'ESS de donner un nouveau souffle aux pratiques de coopération au profit du développement de leurs activités propres et des territoires qui les accueillent. Comment assurer leur pérennité économique ? L'animation des lieux est-elle un gage de réussite des projets ? Existe-t-il des facteurs clé de succès pour une bonne gouvernance des projets ? Quelles relations avec le territoire d'implantation les espaces collectifs doivent-ils entretenir ? Pour répondre à ces questions, la CRESS Rhône-Alpes, la Région Rhône-Alpes, Aradel, Saint Etienne Métropole et Grenoble-Alpes Métropole ont organisé en 2013 une journée d'échanges de pratiques qui fait aujourd'hui l'objet d'une synthèse publiée.

Lire la suite

Adoption du projet de loi sur l'ESS

Le projet de loi relatif à l'économie sociale et solidaire (ESS) a été définitivement adopté le 21 juillet 2014. Il définit l'ESS et en délimite le champ pour mieux flécher les investissements publics et privés en direction de ses structures. Objectif : encourager "un changement d'échelle" de l'ESS. Ainsi, la loi définit le périmètre de l'ESS (article 1) et permet de circonscrire les entreprises qui présentent une "utilité sociale" (article 2). Les coopératives, mutuelles, associations et fondations font ainsi partie de l'ESS, mais aussi certaines sociétés commerciales à but social à condition de satisfaire à des critères précis. Les articles 3 et 4 consacrent l'existence de grandes institutions centrales de l'ESS avec notamment un conseil supérieur de l'ESS et des chambres régionales de l'ESS. La loi prévoit également que, dans les PME de moins de 250 personnes, les salariés ou leurs représentants devront être obligatoirement informés lorsque le patron de l'entreprise veut la céder, l'annonce devant être faite au plus tard deux mois avant la cession. Le titre V vise à sécuriser et à diversifier les moyens de financement de toutes les associations, y compris celles qui n'appartiennent pas à l'ESS, et le titre VI comporte des dispositions sur le financement des fondations. A noter que l'agrément "entreprise solidaire", qui permet d'accéder à l'épargne salariale solidaire, est également réformé : il sera réservé aux entreprises de l'ESS dont l'activité présente un impact social significatif (ex. : habitat très social, préservation solidaire de surfaces agricoles, mise en œuvre de circuits courts). Pour en savoir plus...

Lire la suite

L'économie sociale et solidaire dans les dynamiques économiques locales

Pourquoi et comment faire de l'économie sociale et solidaire (ESS) une économie intégrée aux logiques entrepreneuriales classiques ? Quel rôle les collectivités locales peuvent jouer pour accompagner ce mouvement, décrit comme porteur de création de richesses, d'emplois, d'activités, et de mieux être social dans les territoires ? Ces questions ont été au coeur du séminaire "L'économie sociale et solidaire au coeur des dynamiques économiques locales", organisé le 10 juin 2014 par Etd et GrDF, une matinée débat qui a réuni plus de 130 participants venus assister à la restitution des conclusions d'une étude menée pendant un an auprès d'une trentaine de territoires pionniers ayant donné lieu à un guide comportant analyses, expériences et préconisations. Retour sur les travaux du séminaire en mots et vidéos.

Lire la suite