• Être en veille
  • Vu, lu pour vous
  • Santé (et autonomie) des jeunes en Auvergne-Rhône-Alpes : état des lieux et besoins spécifiques

Santé (et autonomie) des jeunes en Auvergne-Rhône-Alpes : état des lieux et besoins spécifiques

L'Instance Régionale d'Éducation et de Promotion de la Santé (IREPS) Auvergne-Rhône-Alpes publie un rapport d'études, dans lequel on trouvera des données, des analyses, des propositions de pistes d'actions pour améliorer la santé et l'autonomie des jeunes de 15 à 25 ans dans la région. De son côté, l'Observatoire régional de la santé Auvergne-Rhône-Alpes publie un dossier thématique sur la santé des jeunes de 6 à 24 ans dans l'Ardèche et la Drôme ; la focale porte sur trois catégories de population : les enfants, les adolescents et les jeunes adultes.

Au niveau régional, concernant la santé et l'autonomie des jeunes de 15 à 25 ans :

Principales thématiques qui posent problème :

  • Une alimentation déséquilibrée, déclarée en lien avec un manque de temps
  • Des problèmes de sommeil importants, avec notamment des dettes de sommeil très répandues
  • Une part importante de jeunes sans activité physique, avec près d'un tiers des étudiants qui ne pratiquent pas, à un âge où les habitudes en la matière se prennent ;
  • Une forte consommation de contenus vidéos à caractère pornographique pour des très jeunes, avec une mise en pratique lors d'une vie sexuelle active.

Au niveau des indicateurs de santé, c'est surtout du côté de la santé mentale que la situation apparait comme problématique, avec un fort risque suicidaire et des taux élevés de détresse psychologique. Avec des niveaux de prise en charge très partiels. La santé sexuelle présente également des signaux d'alertes.

Les auteurs rappellent que "le tableau général de la santé des jeunes masque des inégalités très fortes" : des inégalités de genre, sociales ensuite et "des inégalités territoriales enfin, qui, bien que peu analysées dans la littérature, apparaissent par exemple au niveau des consommations à risque de produits psychoactifs ou sur la question des transports et donc de l'accès aux dispositifs de santé, de formation ou de loisirs. Le permis de conduire apparait à ce titre comme à d'autres, un élément central pour améliorer l'accès et l'insertion professionnelle."

A lire : Santé et autonomie des jeunes de 15 à 25 ans en Auvergne-Rhône-Alpes : état des lieux et besoins spécifiques à cette population, IREPS AURA, 2019 (84 pages)

Concernant la santé des jeunes de 6 à 24 ans dans les départements de l'Ardèche et de la Drôme

La synthèse indique notamment :

  • Des jeunes globalement en bonne santé
  • Une part des jeunes de 18 à 24 ans non scolarisés supérieure à la moyenne régionale et des difficultés d'accès à l'emploi
  • Des densités de professionnels de santé libéraux plus faible dans la Drôme et surtout dans l'Ardèche par rapport à la région et à la France
  • Un recours aux médecins libéraux plus important dans les départements qu'en région
  • Des taux de mortalité par accidents élevés dans l'Ardèche et la Drôme
  • Une couverture vaccinale insuffisante dans l'Ardèche et la Drôme
  • Un recours à la contraception et aux interruptions volontaires de grossesse (IVG) plus important qu'au niveau de la région
  • Un taux régional de mortalité par suicide inférieur au taux national, mais des taux d'hospitalisation pour tentative de suicide dans l'Ardèche et la Drôme supérieurs à ceux de la région Auvergne-Rhône-Alpes
  • Des consommations de substances psychoactives plus importantes dans la région qu'au niveau national
  • Les accidents de la circulation touchent davantage les jeunes, particulièrement dans l'Ardèche et la Drôme

A lire : La santé des jeunes de 6 à 24 ans dans l'Ardèche et la Drôme, Observatoire régional de la santé Auvergne-Rhône-Alpes, 2019 (168 pages)

Mots-clés: emploi, mobilité, transport, sport, santé, exclusion, enfance, insertion, jeunesse