• Être en veille
  • Vu, lu pour vous
  • Les actifs à mobilités atypiques en Rhône-Alpes

Les actifs à mobilités atypiques en Rhône-Alpes

Les mobilités quotidiennes pour le travail ont connu de nombreux changements ces dernières décennies en France. Deux chercheurs s'y sont intéressés en partant d'une enquête déplacements réalisée en 2012-2015 dans l'ex-région et en scrutant certaines formes de mobilités atypiques liées à la désynchronisation des temps de travail : actifs sans lieu de travail fixe, travaillant à domicile, loin du domicile, en dehors de la région, actifs arrivant tôt sur le lieu de travail, repartant tard, s'y rendant en heure creuse de journée. Ils concluent que "la voiture apparait aujourd'hui comme le seul mode de transport à même de réaliser ces mobilités atypiques liées au travail et, donc, de répondre aux nouvelles exigences spatiales et temporelles des modes d'organisation du travail, ce qui n'est pas sans poser de problèmes en matière de durabilité environnementale, économique et sociale."

A lire : Désynchronisations des temps et dissociation des lieux de travail. Les actifs à mobilités atypiques en Rhône-Alpes, Patricia Lejoux et Pascal Pochet, Espace populations sociétés, 17 juin 2019

Mots-clés: emploi, mobilité, région