• Logement
  • Un dispositif nouveau de logement des apprentis en zone rurale

Un dispositif nouveau de logement des apprentis en zone rurale

Partant du constat que les apprentis ont du mal à trouver un logement qui leur soit proche à la fois de leur centre de formation théorique et de leur lieu de stage, des difficultés de mobilité et des risques encourus sur la route pour des jeunes âgés souvent de 16 à 18 ans, et aussi du fait que les artisans peinent à trouver des apprentis en zone rurale, la chambre des métiers du Lot-et-Garonne et le bailleur social Ciliopée ont déployé en 2013 le programme "Apprentoit" dans le Lot-et-Garonne. Ce dispositif permet de loger des apprentis dans des studios entièrement équipés et meublés, au plus près de leurs entreprises en milieu rural, faisant ainsi le lien entre formation, emploi et logement, et permettant de dynamiser les zones rurales et de faciliter l'intégration des jeunes. Explications...

Evaluation et concertation

Sur le département, une évaluation des besoins a d'abord été réalisée sur le tissu artisanal local et l'offre en logements pour des apprentis. Des réunions ont également été organisées avec des maires ruraux. Cinq communes d'implantation ont ainsi été identifiées où 17 studios ont été livrés en septembre 2013.

Bâti et forme d'habiter

Construits en centre-bourg, à proximité des commerces, dans du bâti ancien rénové, ces appartements, construits par ensemble de deux ou de quatre, sont accompagnés d'une salle commune.

Répartition des rôles

Dans la plupart des cas, la commune a offert foncier et bâti, le bailleur assure la maîtrise d'ouvrage et la chambre des métiers gère les logements.

Pour en savoir plus : "Apprentoit" loge les apprentis à la campagne, Nathalie Da Cruz, Le Courrier des Maires, N°279, mai 2014 (1 page)

Mots-clés: logement, habitat