• Être en veille
  • Vu, lu pour vous

Vu, lu pour vous :

Chaque semaine, nous épluchons la presse spécialisée et nous écumons Internet pour sélectionner les informations qui seront utiles aux agents de développement rural :

  • actualités du développement rural,
  • expériences menées dans différents domaines,
  • guides et conseils méthodologiques,
  • appels à projets et procédures de financement...

Toutes les informations présentées ici sont accompagnées de leurs références. Et n'engagent bien sûr que leur auteur !

Lancement du fonds de dotation Essentiem "pour un tourisme bienveillant"

Créé en 2020 à l'initiative d'Auvergne Rhône-Alpes Tourisme et de cinq partenaires fondateurs (Domaines Skiables de France, le Club Med, VVF, Vacancéole et Easyvoyage), ESSENTIEM "a pour vocation de développer un tourisme au service de la cohésion sociale, de la découverte de l'autre, de la sensibilisation et de la préservation de l'environnement, pour un développement équitable des territoires". Son objet est "de développer ou de financer toutes formes d'activité d'intérêt général à caractère social, culturel, éducatif, sportif ou concourant à la protection de l'environnement et de la santé, ou au développement de la recherche et des connaissances scientifiques en lien avec le développement d'un « tourisme bienveillant »." Il propose à toute structure (entreprise et/ou acteur institutionnel) de bénéficier du dispositif spécifique en mécénat pour défendre une cause ou un projet.

Lire la suite

Lancement du volontariat territorial en administration (VTA)

Le secrétaire d'État chargé de la ruralité a lancé le 14 avril 2021 le VTA, mesure de l'Agenda rural pour pourvoir en ingénierie les communes, EPCI, pays et PETR et, "à titre plus exceptionnel, des structures portant des postes mutualisés pour le compte de plusieurs collectivités pourront bénéficier du dispositif". Pris sur le modèle du volontariat territorial en entreprise (VTE), le VTA s'adresse aux jeunes diplômés (18-30 ans) d'un niveau de diplôme au moins égal à bac +2. L'idée étant de leur permettre de s'engager sur 12 à 18 mois dans un territoire rural sur des missions de haut niveau, relevant du montage de projets complexes (ex. : réalisation d'un plan stratégique d'investissement pluriannuel, d'un projet de territoire, notamment dans le cadre de l'élaboration des CRTE, déploiement des programmes de l'ANCT, préparation de dossiers de subventions de différents financeurs - État, UE, collectivités territoriales…). L'État soutient le recrutement des VTA à travers une aide forfaitaire de 15 000 €.

Lire la suite

Contrats de relance et de transition écologique (CRTE) : l'Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) accompagnera 400 collectivités dans l'élaboration de leur contrat

Cela représente pas loin de la moitié des 833 CRTE envisagés en France. L'ANCT a annoncé le 2 avril 2021 qu'elle allait ainsi "soutenir entre trois et cinq CRTE par département", "soit en mobilisant son marché d'ingénierie, soit par subvention [forfaitaire] directe" (20 000 € pour que la collectivité finance ses propres prestataires).

Lire la suite

Travail à distance : animation du collectif, transversalité, renforcement de l'efficacité… Initier un changement durable dans la fonction publique

A destination de "l'ensemble des agents et des managers publics", la Direction interministérielle de la transformation publique diffuse depuis mars 2021 un recueil d'initiatives "qui permettent à la fois de faire face à la crise et d'engager durablement un changement dans les organisations (…). Il s'inscrit dans la continuité des guides produits sur le télétravail dans la fonction publique." Ce recueil est organisé en huit fiches-outils qui abordent le sujet des liens collaboratifs au sein d'un collectif, l'organisation des partages d'expériences, l'implication et la fluidification des processus. "Elles proposent des pistes pour repenser le fonctionnement des équipes, améliorer le partage et la circulation de l'information ou la mise en place d'un pilotage de projet. Elles offrent des conseils sur la mise en place du mode projet pour améliorer la transversalité dans une équipe, et le développement de techniques collectives de résolution de problèmes."

Lire la suite

Témoignages d'usagers de la mobilité solidaire

Un recueil "illustre la variété des enjeux auxquels la mobilité renvoie (accès à l'emploi, aux droits et services, à la santé, à une vie sociale, etc.) mais également [les] nombreux facteurs qui peuvent entraver la liberté de déplacement (contraintes de temps, de budget, de genre, barrières psychologiques, état de santé, sentiment de sécurité, relégation territoriale, isolement). Il montre que les problématiques de mobilité s'inscrivent souvent dans des enjeux plus larges de vulnérabilité." Il repose sur les témoignages de personnes faisant face à des difficultés pour pouvoir se déplacer dans leur vie quotidienne, accompagnées par différents dispositifs de mobilité solidaire, déployés par les structures locales des cinq réseaux d'un groupe de travail animé par la Fondation Macif : Apprentis d'Auteuil, Croix-Rouge française, Emmaüs France, Secours Catholique Caritas France, association Territoires zéro chômeur de longue durée.

Lire la suite

Suicide et tentatives de suicide en AuRA

L'observatoire régional du suicide, mis en place et piloté par l'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2012, publie son 6e bulletin régional, dans lequel "l'observation a permis cette année de croiser la mortalité par suicide et les inégalités sociales de santé". Si, depuis 2009, le nombre de décès par suicide diminue en Auvergne-Rhône-Alpes comme en France métropolitaine, les auteurs du document rappellent qu'il existe "des écarts importants selon le sexe, les classes d'âge et les territoires dont il faut tenir compte dans les actions de prévention".

Lire la suite

L'analyse des besoins sociaux (ABS) à Grenoble

Depuis juin 2016, les CCAS et CIAS doivent produire une ABS de la population de leur territoire à raison d'une fois par mandat municipal, et la présenter à leur conseil d'administration. À Grenoble, l'ABS est réalisée chaque année. "Ce travail s'intègre dans le cadre d'une démarche globale d'observation et de veille sociale, permettant de mettre en lumière et d'analyser les spécificités, évolutions et enjeux du territoire en matière démographique, sociale et économique. L'analyse des besoins sociaux est un document ressource qui dépasse le cadre strict de l'obligation réglementaire pour constituer un outil partagé de connaissance de la population grenobloise." On peut découvrir en ligne toutes les ABS depuis 2012, y compris le dernier sorti en décembre 2020, qui "entreprend donc d'éclairer les impacts de la crise sanitaire sur la situation socio-économique des ménages les plus fragiles".

Lire la suite

Stratégie pauvreté : bilan régional (AuRA) 2020 et actions 2021

"Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la pauvreté concerne une personne sur huit, et un jeune de moins de 18 ans sur cinq. La crise sanitaire a souvent accentué leur vulnérabilité, tout en créant des situations de précarité nouvelles". Engagée en septembre 2018, la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté se déploie depuis plus de deux ans en AuRA, réinventant "l'action sociale à destination des plus fragiles, autour de neuf priorités régionales", dont l'une est "lutter contre la fracture sociale dans les territoires ruraux". Plusieurs documents ont été publiés en mars 2021. A noter également qu'un groupe de travail sur la pauvreté en milieu rural a été monté dans ce cadre avec Cap Rural et le Laboratoire d'études rurales, dans l'objectif "de partager et capitaliser les expériences et d'établir une feuille de route en lien avec les autres groupes de travail régionaux de la stratégie pauvreté."

Lire la suite

Une station de ski anticipe sa fermeture en raison du changement climatique

Métabief "est l'une de ces stations de ski aux avant-postes du changement climatique. Située dans le Haut-Doubs, dans le massif du Jura et non loin de la Suisse, ses pistes et remontées mécaniques sont relativement basses (…). La station a un poids économique important, au-delà de la seule vente des forfaits : avec les retombées économiques directes et indirectes, elle représente 25% à 30% de l'économie touristique du pays du Haut-Doubs." Dès 2016, grâce à des chercheurs, le Syndicat Mixte du Mont d'Or, qui gère la station de ski, a pu avoir une première estimation de la fin provisoire de la station, autour de 2040. Un article de La Relève et la Peste raconte comme le syndicat mixte a réagi puis préparé un plan de "transition climatique" pour la station de ski : entretenir le domaine afin de maintenir l'activité de ski alpin pour les 10 à 15 prochaines années, et engager une diversification de ses activités (luge quatre saisons, VTT de descente, randonnée "contemplative").

Lire la suite