• Développement économique

La création d'entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes en 2017

Dans une infographie en ligne, le site "Je crée dans ma région" présente les chiffres-clés de la création d'entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes. Ainsi, 70 160 entreprises ont été créées (hors secteur agricole) en 2017, ce qui a entraîné une hausse des immatriculations de 8% par rapport à 2016.

Lire la suite

Entreprises et relations aux territoires

La Banque Postale et la Chaire d'Économie urbaine de l'ESSEC publient une étude qui analyse les différents critères de localisation des entreprises selon leur importance et leur satisfaction. Pour ses auteurs, l'étude "confirme la nécessité de revisiter nombre d'idées reçues sur les critères d'attractivité des territoires, et notamment sur les attentes que nourrissent les entreprises à l'égard des décideurs publics locaux. Cette étude pointe également le décalage qu'il peut y avoir entre lesdites attentes en termes de ressources territoriales et la satisfaction que les entreprises en retirent, ou non, en nous livrant des éléments utiles permettant d'interpeller les pouvoirs exécutifs locaux."

De son côté, le site The Conversation publie une tribune indiquant que les sciences de gestion "se sont emparées relativement récemment de la question des territoires", permettant de nouveaux éclairages. Et sous le titre "Ces entrepreneurs « capricieux » qui réussissent loin des métropoles", ses auteurs citent plusieurs exemples dans le Cantal et l'Allier et pointent la capacité de ces entrepreneurs "à identifier des ressources disponibles et à construire des proximités activables".

Lire la suite

L'action économique d'un Pays détaillée

La démarche économique du Pays Cœur d'Hérault (trois communautés de communes, 80 000 habitants) est présentée par son directeur dans Territoires de projets, La Lettre des Pôles territoriaux et des Pays. Celle-ci est guidée par cinq principes posés dans le projet de territoire. L'entreprise (surtout la TPE) et le porteur de projet sont les vecteurs principaux de son action économique.

Lire la suite

L’ingénierie territoriale face au défi du développement économique dans les ruralités

Dans la volonté commune de l'Institut d’Auvergne du Développement des Territoires (IADT) et du Groupement de recherche sur l’administration locale en Europe (GRALE) de privilégier les interactions entre le monde de la recherche et celui des collectivités territoriales, une journée d’étude s’est tenue en avril 2018 autour des thématiques suivantes : quels choix stratégiques (SRDEII, SRADDET, PLUi...) pour les régions et les collectivités territoriales ? Comment adapter les outils de l’interventionnisme économique local au milieu rural ? Quelles sont les mutations institutionnelles en cours (de l'ingénierie d'État à l'ingénierie des territoires : agences régionales, locales, Pays, clusters, PETR...) ? Quelles sont les nouvelles fonctionnalités et démarches au service du développement des territoires ruraux (contrats de réciprocité, apports des Pays, mutualisations, ESS...). Les vidéos de l’ensemble des interventions sont à présent accessibles via des actes numériques.

Lire la suite

110 millions € pour développer les tiers-lieux dans les territoires

"Le phénomène des « tiers-lieux » s’impose à l’État" titre Le Monde. Estimés à quelque 600, la mission "Tiers-lieux et coworking", dont l'objectif était d’établir un diagnostic et de faire des propositions d’actions sur les thèmes du coworking, du numérique et des tiers-lieux dans les territoires fragiles, en a dénombré 1 463, dont près de la moitié hors des métropoles.

Avec 200 tiers-lieux (14% du total national) dont 69 hors métropoles (10% du total hors métropoles), Auvergne-Rhône-Alpes arrive en troisième position des régions avec le plus grand nombre de tiers-lieux hors métropoles, après Nouvelle-Aquitaine et Occitanie.

A l’occasion de la remise de son rapport, le Gouvernement a annoncé le lancement en 2019 d'un programme national de développement des tiers-lieux sur trois ans. Une aide qui prendra la forme d’un fonds d’amorçage de 20 millions € par an pour permettre aux porteurs de projets de trouver le bon modèle économique. S’y ajouteront un fonds de dotation et un fonds d’investissement dans les sociétés qui portent les tiers-lieux à hauteur de 50 millions d’euros. Le programme devra se concrétiser par : la création ou le développement de 300 "Fabriques de territoires" dans les petites et moyennes villes et les quartiers prioritaires de la politique de la ville ; la création ou le développement de petits tiers-lieux ruraux ; la création d’une instance nationale pour organiser et valoriser la filière.

Lire la suite