• Etudes

La prise en compte du rural dans la mise en œuvre des politiques de l'emploi en Rhône-Alpes

Y-a-t-il une manière particulière de construire la politique de l'emploi sur les territoires ruraux ? La ruralité étant une caractéristique du territoire doit-elle, par définition, être prise en compte de manière spécifique dans la mise en œuvre des politiques de l'emploi ? Le Service études, statistique, évaluation de la DIRECCTE Rhône-Alpes s'intéresse à ces questions dans une étude sur la prise en compte du rural dans la mise en œuvre des politiques de l'emploi dans la Région.

Lire la suite

Les publics invisibles socialement : les pauvres en milieu rural

L'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale a confié à un bureau d'études une étude exploratoire sur les publics invisibles socialement, c'est-à-dire les groupes de populations en situation de pauvreté ou d'exclusion sociale, mal couverts par la statistique publique, peu visibles pour les pouvoirs publics, et peu ou mal appréhendés par les politiques sociales. Le rapport final, rendu en mai 2014, livre une enquête, une revue de la littérature et des entretiens avec des personnes ressources, apportant données et analyses sur les mécanismes sociaux à l'oeuvre dans les processus d'exclusion et sur l'impact de la pauvreté sur les conditions de vie de six groupes de population identifiés. Morceaux choisis à propos du groupe n°6 intitulé "Les personnes pauvres en milieu rural (dont jeunes et néo-ruraux)".

Lire la suite

Insee : Bilan économique en Rhône-Alpes pour 2013

Le niveau de l'emploi salarié privé rhônalpin ne varie quasiment pas en 2013. Cette stabilité relative repose sur une hausse importante de l'emploi intérimaire : + 10%, soit 6 000 emplois supplémentaires. L'industrie et la construction perdent des emplois ; le tertiaire en gagne et emploie désormais deux salariés rhônalpins sur trois. L'activité dans le secteur du tourisme progresse, comme celle du transport aérien. En revanche, les indicateurs dans la construction restent au plus bas. Dans le climat de stagnation de l'emploi, 56 000 entreprises ont été créées en Rhône-Alpes, soit 1,6% de moins qu'en 2012, et le nombre d'entreprises défaillantes a augmenté : + 5,2 %. Au niveau départemental, la Loire et l'Ardèche restent les plus en difficulté. Retrouvez dans le document annuel de l'Insee les analyses sur l'emploi, le chômage, les entreprises et les différents secteurs d'activité en Rhône-Alpes.

Lire la suite

L'économie sociale et solidaire employait 240 000 personnes en Rhône-Alpes en 2011

Ce chiffre, révélé par une étude de l'Insee en avril 2014, représente 11% de l'emploi salarié total. Le poids de l'ESS est important dans l'enseignement, la santé, l'action sociale et les arts, spectacles et activités récréatives, où elle répond à des besoins sociaux. Elle est présente également dans les secteurs des activités financières et d'assurance. Son ancrage est fort au sud-ouest de la région Rhône-Alpes, notamment en Ardèche. Il est comparativement plus faible dans le nord-est, à l'exception de Bourg-en-Bresse. Les associations regroupent à elles seules 190 000 salariés, soit 79% des effectifs. A noter qu'entre 2008 et 2011, la croissance de l'emploi salarié dans l'ESS a été plus forte en Rhône-Alpes qu'en France.

Lire la suite

Alpes Sud Isère : un territoire sous l'influence conjointe de la montagne et de la ville

Alpes Sud Isère est un territoire sous influence grenobloise. Les deux tiers de la population vivent dans l'aire urbaine de Grenoble, et près de la moitié des actifs occupés ont un emploi en dehors du territoire. Seul le canton de Bourg-d'Oisans, plus enclavé et pourvu de stations touristiques, est autonome en matière d'emploi. La périurbanisation croissante sur le territoire s'accompagne de mutations diverses : rajeunissement de la population, élévation des qualifications des actifs, réhabilitation des logements. Selon une étude de l'Insee : l'enjeu du territoire réside dans sa capacité à bénéficier de la proximité grenobloise et à développer les équipements nécessaires aux populations présentes, tout en préservant ses atouts historiques (qualité des paysages et offre touristique, emploi industriel toujours présent).

Lire la suite