boîte à outils

Choisir la forme juridique adaptée à un projet d’utilité sociale : un kit pour accompagner les porteurs de projets

L'Avise a développé un kit d'animation à destination de tous ceux qui souhaitent mener une intervention en direction de porteurs de projet d’entreprise de l’ESS s’interrogeant sur la forme juridique de leur structure (association, SCOP, SCIC, SARL, SA, SAS ?). Ce kit comporte plusieurs supports, notamment une présentation sous format PowerPoint à projeter pendant l’intervention et un guide pour l’animateur de la séance, ainsi qu'une grille à distribuer aux participants à l'issue de la séance intitulée "Prêt à choisir la forme juridique de mon projet ?".

Choisir le bon graphique, la bonne carte, pour une information juste et compréhensible

L'Insee a publié en novembre 2018 deux guides pratiques : un guide de sémiologie graphique afin de choisir le modèle ou la configuration appropriés et bien présenter les données, et un guide de sémiologie cartographique pour transmettre une information correcte et aboutir à une image cartographique facilement accessible au lecteur.

Collectivités : des outils pour s’orienter vers une économie locale favorable au territoire et au bien-être de la population

La démarche Néolab² (Nouvelles économies, opportunités et leviers d’actions pour le bien-être en Bretagne), initiée par la DREAL Bretagne, visait à développer une réflexion et un engagement sur la transition économique au service du bien-être territorial (la construction de nouvelles économies locales soutenables, soucieuses de l’usage des ressources et de l’épanouissement des êtres humains) et une sensibilisation des acteurs aux démarches de coresponsabilité (collectivités, entreprises, citoyens). Pour cela, elle s'est appuyée sur l’accompagnement méthodologique de trois collectivités (une commune et deux communautés de communes). Les expériences des territoires pilotes ont été capitalisées pour proposer des outils aux élus et agents de développement qui souhaitent s'investir à leur tour dans ce genre de démarches.

Comment impliquer les citoyens dans la gestion de l'eau ? Retours d'expériences de PNR

Ce guide, publié en septembre 2016 par l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse et le Groupement des Amis des Parcs naturels régionaux du Sud-Est, est composé de deux volumes : un carnet théorique et un carnet méthodologique et pratique. Le premier explique en quoi consiste la gestion participative de l'eau et quels sont ses objectifs. Différents types de démarches participatives y sont détaillés. Ce carnet aborde aussi le rôle des PNR dans la gestion participative. Le second présente des retours d'expériences de démarches participatives dans des PNR du Sud-Est ainsi que des fiches outils.

Défendre les atouts et la valeur ajoutée du programme LEADER : se construire des argumentaires

Retour de session

Animateur LEADER, vous êtes quotidiennement amené à expliquer et défendre ce programme et ses principes. En cette période de recomposition territoriale et de début de programmation, vous êtes régulièrement confronté à de nouveaux élus, de nouveaux membres de comités de programmation et de nouvelles directions qui ont besoin d'être re-sensibilisés aux atouts et à la valeur ajoutée du programme.

Afin de se préparer à construire méthodiquement ses arguments, Cap Rural a proposé en février 2017 une session de formation intitulée "Défendre les atouts et la valeur ajoutée du programme LEADER : se construire des argumentaires".

Des leviers pour innover dans les territoires de faible densité

90% des intercommunalités peuvent être considérées comme des "territoires de faible densité" au regard de l’innovation (en termes d'emplois en conception et en recherche). Pour autant, ces territoires peuvent constituer des "laboratoires" d’innovation. Dix leviers favorisant l’innovation dans ces territoires ont été identifiés dans une étude commandée par le CGET. De natures différentes, leur mise en œuvre est variable d’un territoire à l’autre. S’ils ne constituent pas "la recette" à appliquer à tous ces territoires, ils ont cependant été systématiquement cités par l’ensemble des acteurs interrogés comme des facteurs déterminants pour le succès de leur stratégie d’innovation. Ces dix leviers propices à l’innovation dans les territoires de faible densité sont à examiner pour questionner les potentiels de son territoire de travail. Pour vous donner envie : le levier n°4 stipule que "l’accès à des compétences en ingénierie - à la fois technique, financière ou de gestion de projet - est indispensable pour accompagner les porteurs dans le développement de leur projet" ! Le document présente également une typologie des territoires innovants illustrée par trois expériences.

Des outils pour le développement durable

Pour mener à bien une démarche territoriale de développement durable, dans le cadre d'un agenda 21 ou non, encore faut-il avoir su établir un diagnostic partagé...

Des ressources pour développer la co-construction territoriale

Pour l'association Le Rameau, trois formes complémentaires de co-construction territoriales existent : l’animation du territoire pour sensibiliser et créer les rencontres entre acteurs ; les expérimentations collectives pour répondre ensemble à un enjeu territorial partagé ; l’accompagnement des organisations pour faciliter les alliances qu’elles initient. Après dix ans de recherche, l'association s'est associée au CGET pour créer un centre de ressources sur Internet dédié à la co-construction territoriale. On y trouve une "mallette de la co-construction", rassemblant les outils clés sur la compréhension des fragilités territoriales ainsi que sur le rôle des alliances multi-acteurs pour y répondre. Ainsi qu'un kit plus étoffé : le cadre de référence qui permet de comprendre les enjeux et les pratiques actuelles, les illustrations pour savoir qui l’a expérimenté, les méthodes pour accompagner les acteurs, la boîte à outils pour mettre en œuvre.

Favoriser l’accompagnement à l’émergence d’entreprises sociales sur les territoires

Pourquoi ? Pour répondre aux besoins sociaux non satisfaits sur son territoire, favoriser la solidarité locale et l’innovation collective, créer de l’emploi local, assurer l’attractivité et le dynamisme de son territoire, indique l'Avise dans une publication destinée aux acteurs publics ou privés impliqués dans le développement économique et social local (collectivités, services de l’État, entreprises, associations...). Sous forme de mode d'emploi, cette publication aborde notamment : le processus de création dans l'ESS, les spécificités de l'accompagnement des projets ESS, les types de dispositifs d'accompagnement à la création, des exemples d'acteurs de l'accompagnement, un zoom sur l'engagement des régions et des pistes d'action répondant concrètement à "comment favoriser l'accompagnement à l'émergence sur son propre territoire ?"

Fiche méthodologique : savoir argumenter pour convaincre

La maîtrise de techniques d’argumentation pour convaincre des interlocuteurs est une compétence utile aux agents de développement rural, à leurs responsables et à leurs élus, lorsqu'ils sont confrontés à la nécessité de défendre des projets ou des propositions. Sur une page, Cap Rural a élaboré une trame et réuni quelques conseils dans une fiche méthodologique afin que vous gagniez en efficacité dans la préparation de vos argumentaires. La technique est illustrée au verso avec une argumentation en faveur de coopérations villes-campagnes. La réalisation de cet outil fait suite à une session de formation organisée par Cap Rural en 2014 sur la valorisation des atouts du rural en vue de coopérations villes-campagnes.

Gouvernance et engagements associatifs : enjeux et leviers pour agir

Comment mobiliser de nouveaux administrateurs/trices, rajeunir et féminiser son conseil d’administration ? Qui associer à la prise de décision, et comment garantir un fonctionnement réellement démocratique ? C’est pour appuyer les réseaux associatifs qui souhaitent travailler sur ces questions que la Fonda, la Région Rhône-Alpes et Le Mouvement associatif Rhône-Alpes proposent le document Gouvernance et enjeux associatifs : enjeux et leviers pour agir. Ce document présente des pistes de réflexions, des exemples et des outils pour questionner sa gouvernance et travailler à son évolution.

Guide pratique : Les groupements permanents d'entreprises en faveur de la performance énergétique des bâtiments

Ce guide pratique a été réalisé par le CODEM Picardie, centre de transfert de technologie spécialisé dans la construction durable et les éco-matériaux, en partenariat avec la région Hauts-de-France (Nord-Pas-de-Calais - Picardie) et l'ADEME. Il vise à inciter les artisans du bâtiment à se constituer en groupement pour pouvoir répondre à des appels d'offre de rénovation énergétique de l'habitat, mais aussi plus largement à aider les entreprises du bâtiment à se diversifier et à développer leurs activités au travers d’une approche collective. Si ce guide cherche à sensibiliser les acteurs de la filière bâtiment aux étapes clés de la constitution d’un groupement permanent, il intéressera également les agents de développement par ses aspects détaillés sur les principes de l'accompagnement à la création de groupements.

La Caisse des Dépôts lance une plateforme numérique au service des territoires

La nouvelle Plateforme numérique des territoires a été mise en ligne début février 2017. Il s'agit d'un outil au service des élus et agents territoriaux entièrement dédiée au développement local. Cette interface numérique donne accès au quotidien d'information Localtis, aux services de Mairie-conseils ainsi qu'à des offres d’ingénierie et de financement de la Caisse des Dépôts. Mairie-conseils évolue également et devient "Territoires Conseils", afin de refléter les évolutions institutionnelles.

La création d’entreprise inclusive - Recueil de bonnes pratiques

Le Centre pour l'entrepreneuriat, les PME, le développement local et le tourisme de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié en octobre 2016 un document comprenant 20 études de cas issues de programmes publics au sein des pays européens qui soutiennent, avec succès, la création d'entreprises des personnes provenant de groupes défavorisés et sous-représentés dans le secteur de l’entrepreneuriat. Les populations visées par ces programmes comprennent les jeunes, les femmes, les personnes âgées, les chômeurs, les immigrants, les minorités ethniques et les personnes handicapées. Chaque description du programme détaille les activités et les approches du programme, évalue les difficultés rencontrées lors du développement et de la mise en œuvre, et offre des recommandations pour d'autres transferts à d'autres environnements.

La participation des citoyens aux projets d'énergies renouvelables

Quatre études récentes, réalisées par l’ADEME, RAEE, ARENE Ile-de-France et l'Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI), ont été consacrées aux projets d’énergies renouvelables financés et/ou portés par les habitants et leurs collectivités. Ce qui témoigne du dynamisme actuel des projets participatifs et citoyens en lien avec la transition énergétique et la finance éthique, selon un article d'Énergie Partagée, association et outil d'investissement citoyen de production d’énergie renouvelable, qui en analyse les résultats. Trois axes sont mis en avant : "énergies renouvelables, levier de développement territorial et... de démocratie locale", "pourquoi associer les habitants et leurs collectivités à la gouvernance des projets", "la phase d'émergence et de mobilisation locale" où les collectivités ont un rôle primordial à jouer.

Le Guide du Routard du financement d'entreprise

Ce guide pratique, proposé à la vente, est également disponible en ligne. Il regroupe toutes les informations indispensables pour financer son entreprise, les étapes clés à connaître pour financer son projet, des fiches simples et didactiques par profil d’entrepreneur, les sources de financement auxquelles faire appel et les conseils d’experts pour booster son dossier. Cette approche pédagogique, non plus par besoin mais par profil permet aux entrepreneurs de trouver le financement qui leur ressemble pour créer, reprendre ou développer une entreprise.

Le guide PCAET : comprendre, construire et mettre en œuvre

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015 consacre son titre 8 à "La transition énergétique dans les territoires" et confie l’élaboration et la mise en œuvre des plans climat aux EPCI de plus de 20 000 habitants. Et rien n’empêche les EPCI de moins de 20 000 habitants de mettre volontairement en place une stratégie et un programme d’actions climat-air-énergie en prenant appui sur la démarche PCAET. Car, pour l'ADEME qui publie un guide sur la mise en œuvre de ces plans : "une stratégie climat-air-énergie cohérente et ambitieuse est synonyme de développement économique, d’attractivité et de qualité de vie".

Méthodes pour la gestion locale de l’eau avec les citoyens

Pour l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse (AERMC), l’Institut National de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture (IRSTEA) a réalisé un travail visant à recenser, expérimenter et évaluer de nouveaux dispositifs participatifs permettant d’impliquer les parties prenantes et les citoyens dans la décision, la gestion et la gouvernance du grand cycle de l’eau en France. Les premiers résultats, diffusés à l'automne 2017, sont rassemblés autour de trois documents riches et complémentaires : un état de la connaissance, des fiches étapes ainsi que des fiches méthodes.

Mettre en œuvre des plans de coopération, des conventions d’articulation : pourquoi, comment ?

A chaque échelon de collectivités se mettent en place des projets de territoire et des programmes d’actions. Dans une période de forte tension budgétaire, le challenge est de dépasser les logiques de compétition et de concurrence entre territoires et entre structures pour travailler plus en synergie. L’idée est de trouver ou d'inventer de nouvelles modalités de fonctionnement et d’organisation pour amplifier l’action des structures de projet. Pour aborder ces questions, Cap Rural a proposé le 5 mars 2015 une session d’exploration de pratiques sur les modalités et outils permettant de s’articuler pour travailler conjointement ou pour organiser une répartition des rôles et missions sur des champs d’intervention communs. Retour sur cette journée !