collaboratif

Accompagner la création d'espaces de travail partagés

Nés de mouvements citoyens, les espaces de travail partagés se multiplient. Ils offrent aux indépendants, entrepreneurs, salariés nomades... un cadre de travail professionnel et un espace de vie convivial et ouvert. Ils proposent aussi une nouvelle forme de travail qui favorise les dynamiques collaboratives, les échanges et les initiatives citoyennes. Suite à l’émergence d'initiatives locales et au regard des dynamiques territoriales à l’œuvre, le Pôle métropolitain du Pays de Brest a engagé une étude d'opportunité afin de comprendre ce que sont les espaces de travail partagés et saisir les opportunités offertes, quantifier le potentiel d'utilisateurs et comprendre leurs besoins, apporter des éléments méthodologiques nécessaires au développement de ces espaces. Ce travail prend la forme d’un guide. Au travers d'exemples, ce document s'attache à mettre en lumière les conditions de réussite et les bonnes pratiques en matière d'espaces de travail partagés et, plus généralement en matière de Tiers-lieu. Il est principalement destiné aux collectivités désireuses de s’engager sur le sujet des espaces de travail partagés et de s’impliquer dans leur développement.

Animation

L'animation est une fonction centrale des métiers du développement local.
Elle s'exerce dans de multiples situations et chacune demande adaptation de la posture et des moyens.

Cet espace recense des ressources de Cap Rural ou d'autres organismes sous différentes rubriques, pour préparer et mener des animations plus aisément.

Chaque référence propose un lien vers des outils et des méthodes ou signale un site ou un ouvrage pour approfondir ses connaissances.

Le contenu de cet espace est enrichi en continu.

L’innovation, une pratique aussi pour les acteurs du développement rural

Si l’innovation est recherchée dans le monde scientifique et des entreprises depuis longtemps, aujourd’hui il n’y a pas un acteur, une politique ou un dispositif qui ne parle d’innovation et n’incite à innover. L’innovation est devenue progressivement une injonction, comme si, synonyme de changement et de progrès, elle était la réponse aux difficultés de la crise économique, sociale et environnementale, mais avec la nécessité de « faire mieux avec moins »…

Que met-on derrière ce mot d’innovation ? la solution est-elle dans l’innovation pour le développement rural ? C’est pour répondre à ces questions que Cap Rural engage un travail sur ce sujet et vous propose une première session exploratoire le 7 décembre 2015 qui vous permettra de commencer à cerner le sujet. Le texte qui suit est une première introduction.

Mise en place d'un système d’auto-partage et de co-voiturage à la demande dans une communauté de communes

"Après avoir conquis les villes, les services d’auto-partage de voitures électriques en libre-service s’implantent dans les territoires ruraux et périurbains", annonce La lettre de la politique de la ville et des territoires. Comme dans les dix villes et villages de la communauté de communes de la Haute-Vallée de Chevreuse (CCHVC), dans les Yvelines : à la rentrée 2016, les 26 000 habitants pourront, à leur tour, bénéficier d’un système d’auto-partage et de co-voiturage à la demande, co-financé par la région Île-de-France et l’Ademe. Ce projet prévoit l’aménagement de 16 stations de charge et la mise à disposition de 16 véhicules électriques en auto-partage. Ces derniers pourront être utilisés par des particuliers et des conducteurs bénévoles, dans le cadre de la mise en place d’un service de covoiturage. Un bureau des voyages permettra de réserver un véhicule et de mettre en contact les chauffeurs bénévoles et les personnes souhaitant réserver un trajet.

Plate-forme de partage de connaissances et de pratiques sur la résilience des territoires

Wikirésilience est un outil collaboratif lancé en mars 2015 par le Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, pour partager connaissances et pratiques entre acteurs désireux d’améliorer la résilience de leur territoire : collectivités territoriales, services déconcentrés de l’Etat, établissements publics, bureaux d'études et entreprises, associations et organisations non gouvernementales, citoyens… Les objectifs sont de créer un corpus commun de connaissances sur la résilience territoriale et les pratiques associées, permettre une diffusion des nouvelles idées, des concepts innovants relevant des politiques publiques, capitaliser les connaissances des métiers traditionnels, mettre à disposition des acteurs de la formation et de l'enseignement des supports pédagogiques. Pour être guidé et naviguer, il est possible de naviguer par profil (association locale, citoyen, collectivité locale, professionnels, chercheur-professeur-étudiant-institut) ou par catégorie (territoires, problématiques et enjeux, modes d’action).

Télécentres et tiers-lieux : un guide à usage des collectivités locales

Destiné aux collectivités désireuses de s’engager dans une réflexion sur le sujet des tiers-lieux et qui envisagent d’initier un projet sur leur territoire, cet ouvrage propose des clés de compréhension sur ces lieux innovants que sont les télécentres et les espaces de co-working, donne des éléments de réponse aux questions économiques, juridiques et financières liées à ce type de projets, ainsi que des éléments de méthodologie pour le montage et le succès d’un projet de tiers-lieu. Concernant les « télécentres ruraux et semiurbains », dont le guide pointe les spécificités, les auteurs remarquent que leurs modèles économiques « restent fragiles », la majorité bénéficiant de soutiens publics pour fonctionner.

Un atelier territorial de créativité et d'innovation par les usages

Trois acteurs du développement économique (l’Agence Économique de Savoie, le Centre Régional de l’Innovation et Transfert Technologique de Savoie et Savoie Technolac) se sont alliés pour répondre à un besoin non satisfait sur leur territoire : un outil pour travailler sur les idées, l’imagination et la créativité. Cette collaboration a cheminé et l’idée initiale d’un fablab a été délaissée au profit d’un atelier créatif : IDLab, né en janvier 2016, qui offre un espace et des outils pour stimuler l’émergence ou le réveil d’idées par le jeu ou identifier des opportunités, et dont la finalité est d'être un laboratoire d’idées et d’expérimentations dédié à la validation des premiers prototypes dans une perspective liée aux usages et à l’intelligence collective. Cet outil s'adresse en premier lieu aux entreprises du territoire qui auraient besoin d’un coup de pouce pour amorcer et enrichir une démarche d’innovation avec pour cible principale les PME et TPE, notamment les entreprises ressortissantes de la métallurgie, nombreuses en Savoie et Haute-Savoie. Une quarantaine d’entreprises rencontrées, un projet de Lab mobile en gestation, IDLab se construit peu à peu.

Un réseau social pour des projets collaboratifs

Pour animer un réseau, il est de plus en plus courant de recourir à Internet et aux multiples possibilités du web 2.0. Mais comment tirer le meilleur parti de ces outils et mener à bien un projet collaboratif ? Le réseau AnimFr, lancé à l'issue de plusieurs rencontres et formations, est ouvert à tous les animateurs de communautés ou de groupes de travail en ligne.

Villes moyennes : construire un nouveau modèle d’action territoriale basé sur la coproduction

Nombre d’entre elles sont aujourd’hui fragilisées et mises en difficulté. Si elles ne manquent pas d’atouts, "elles ont besoin d’évoluer dans le sens d’une meilleure attractivité, d’une accessibilité accrue, et d’une offre plus ambitieuse en termes de logement, de services, d’espace public, et plus globalement de qualité de vie. Elles doivent pour cela se redéfinir par rapport à leurs trajectoires historiques, revisiter les spécificités de leurs territoires et de leurs paysages, mettre en valeur leur écosystème et dynamiser le débat public avec leurs citoyens, objectifs dont la complexité des interactions impose de nouveaux modes de gouvernance". Tels sont les résultats d'une étude, menée avec le soutien de l’Institut CDC pour la Recherche et du PUCA, et accomplie auprès de trois villes moyennes françaises (dont Moulins - 03). Celle-ci propose aux villes moyennes d’adopter un nouveau modèle d’action.

Villes moyennes : miser sur les pratiques collaboratives

"Sharitories" est l'étude menée par Ouishare et Chronos sur les pratiques de l’économie collaborative (partage, troc, financement participatif, gouvernance partagée, tiers-lieux, fablabs, recycleries...) dans quatre villes moyennes françaises et quatre terrains de comparaison européens. Selon les conclusions, ces territoires devraient développer des politiques publiques qui misent sur la participation et la collaboration : valoriser leur "niveau de proximité" leur permettrait de développer une dynamique collective qui reste plus difficile à mettre en place dans un cadre métropolitain. Outre le relevé et l'analyse de ses différents terrains, l'étude propose également "une feuille de route pour initier des pratiques collaboratives" sous forme de fiches-actions répondant "aux enjeux des villes moyennes" et destinées "à tous les acteurs des villes moyennes qui souhaitent faciliter l’émergence de pratiques collaboratives" : collectivités territoriales, entreprises, startups, associations, collectifs d’habitants ou d’entrepreneurs...