architecture

18 balades à énigmes pour découvrir le patrimoine dans l'Allier

Depuis le 5 mai 2018, PÉPIT emmène sur les chemins du Bourbonnais à la découverte des trésors patrimoniaux. Sur le principe du géocaching, PÉPIT se joue grâce à une application mobile gratuite. Un outil de sensibilisation du public à la connaissance du territoire, développé par le CAUE de l’Allier.

Ceux qui font : portraits d'initiatives citoyennes

Depuis juin 2016, le quotidien Le Monde a initié une série de portraits sur ceux qui, "face au pessimisme ambiant, (...) agissent, font bouger la société à petite ou grande échelle". A retrouver, des initiatives ancrées dans les territoires ruraux portées par une institutrice, une agricultrice, un sculpteur, une maire, une assistante sociale, une ancienne magistrate.

Des étudiants en architecture réhabilitent les vieux bâtiments agricoles

En 2015, une commune des Côtes-d'Armor acquiert une exploitation agricole tout juste fermée. Que faire des 50 ha de terres et des 4 000 m2 de bâti ? Comment la commune peut-elle réutiliser ces vieux bâtiments amiantés, construits après-guerre pour l'élevage intensif ? Avec le soutien du CAUE du département, de la commune et de la Fondation Carasso est née la plateforme d'enseignement Trans-Rural Lab. Celle-ci propose à des étudiants et enseignants de travailler sur le projet in situ. Une "immersion [qui] les amène à imaginer un projet de réhabilitation en accord avec le mode de vie et les souhaits de leurs hôtes."

Dévitalisation/Revitalisation : le regard détaillé des architectes-conseils de l'État

En 2018-2019, l'association des Architectes-conseils a conduit une étude visant à identifier les facteurs qui participent à la dévitalisation des centres-bourgs ainsi que les outils et méthodes qui peuvent être utilisés pour y remédier. Mobilisant l'ensemble de leur réseau national pour illustrer d'exemples leurs propos, ils livrent dans un riche document une importante récolte et analyse de démarches, projets et réalisations. Sont décrits notamment 35 "retours d'expériences, opérations exemplaires", dont neuf en Auvergne-Rhône-Alpes.

La France mettra à l'honneur le rural et le péri-urbain à la Biennale de Venise

C'est le projet "Nouvelles Richesses" de Frédéric Bonnet, Grand Prix d'urbanisme 2014 et auteur du rapport "Aménager les territoires ruraux et périurbains" remis cet hiver au gouvernement, qui a remporté le concours pour représenter le projet français retenu pour l'édition 2016 de la Biennale de Venise. "Toutes ces dernières années, quand on parlait d'architecture, il n'était question que des grands projets phares des grandes métropoles : Grande Bibliothèque, Grand Louvre, Grand stade... J'ai voulu cette fois que l'on parle du reste, a déclaré l'architecte, de ces petites opérations bien faites susceptibles de changer la vie, partout, dans les bourgs, les villages, les banlieues et tout ce péri-urbain délaissé." La scénographie du projet "Nouvelles Richesses" sera fondée autour d'expériences réelles de territoires confrontés à l'architecture "ordinaire", au travers de 22 opérations photographiées.

Sensibilisation à l’architecture, à l’urbanisme, à l’environnement et au paysage : 302 actions des CAUE

La Fédération nationale des CAUE a publié en 2017 un ouvrage qui rassemble "302 actions de pédagogie et de transmission d’une culture de l’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement adaptées aux réalités des territoires". Fruit d’une enquête menée depuis trois ans auprès de tous les CAUE, les actions sont réparties en six catégories : connaître son territoire, devenir acteur de son cadre de vie, agir pour la qualité, habiter demain, dialoguer avec les arts, diffuser une culture entre architecture et société.

Un centre de ressources en ligne dédié à la réhabilitation responsable du bâti ancien (CREBA)

Le CREBA est une plateforme en ligne qui s'adresse aux maîtres d'œuvre, architectes, bureaux d'études, artisans, prescripteurs, techniciens, experts, chercheurs, et plus largement à tous les porteurs de projets de réhabilitation d'un bâti ancien (construit avant 1948). Développé par le Cerema, l'École des arts et Métiers Paris Tech, l'École Nationale Supérieur d'Architecture de Toulouse, Maisons paysannes de France et Sites & Cités Remarquables de France, le CREBA est destiné à fournir aux professionnels des outils en prenant en compte les enjeux patrimoniaux, énergétiques et techniques.