• Échanger et co-construire
  • L'innovation
  • Innovation, innovation sociale et innovation territoriale : éléments de définitions

Innovation, innovation sociale et innovation territoriale : éléments de définitions

Afin de mieux cerner les concepts d’innovation, d’innovation sociale et d’innovation territoriale, Cap Rural propose ici des éléments de définition et de caractérisation, issus d’un travail exploratoire mené depuis 2015 par Cap Rural, en partenariat avec le Centre international d’études pour le développement local (CIEDEL).

A découvrir : une vidéo et une synthèse des principales définitions.

Une innovation, c’est…

"... l’introduction de quelque chose de nouveau dans un contexte donné, qui va se répandre et induire du changement dans les pratiques et les normes socio-culturelles" (Cap Rural et CIEDEL)

L’innovation a donc un rapport à la nouveauté, à la création. Elle émerge dans une situation donnée, un contexte spécifique (un domaine, un milieu social, un territoire) aux conditions favorables. Ce peut être quelque chose qui existe ailleurs et qu’on transpose dans un contexte nouveau en faisant évoluer sa forme.

C’est une invention qui se répand :

  • Par la rencontre avec des usagers qui vont se l’approprier et qui vont faire sienne cette innovation
  • Par l’entremise d’usages, l’invention va évoluer, être améliorée, voire détournée par ceux qui en font usage, ou les inventeurs/innovateurs vont les faire évoluer au fur et à mesure pour l’adapter aux usages
  • Au fur et à mesure de ces adaptations, un plus grand nombre d’usagers vont se l’approprier et l’adopter

Par son adoption, l’innovation va alors progressivement induire du changement de pratiques et de normes sociales et culturelles :

  • Par l’entremise d’usage, elle va modifier les manières de faire, de vivre et de penser
  • Elle est fondamentalement une destruction créatrice, qui transforme, fabrique du neuf en même temps qu'elle démolit de l'ancien
  • Une innovation n’est donc pas forcément que positive, à l’image de la poudre à canon, ou des machines qui vont remplacer de la main d’œuvre humaine et détruire des emplois, ou bien du numérique qui peut être source d’exclusion sociale

L’innovation sociale, c’est…

"... une innovation qui induit du changement positif pour la société : pour les individus et les collectifs dans leur vie quotidienne, leurs relations" (Cap Rural et CIEDEL) 

Elle est à distinguer de l’innovation technologique qui prend généralement la forme d’un produit ou d’un procédé technologique. Elle peut avoir une composante technique, organisationnelle ou d’autres formes, et peut être un assemblage de différentes formes d’innovations, dont l’innovation technologique. L’innovation sociale répond à un besoin et/ou une aspiration sociale, dans un objectif de sens commun et d’intérêt général. Elle produit du changement positif, tel que l’amélioration de la qualité de la vie et les relations entre les personnes, les groupes.

L’innovation territoriale, c’est…

"... une innovation sociale centrée sur un milieu (un territoire), ses organisations et ses acteurs publics et privés (habitants, citoyens, usagers, acteurs socio-économiques, décideurs politiques…) et qui induit du changement dans les manières de vivre, d’agir et de décider ensemble" (Cap Rural et CIEDEL)

"... un processus d’innovation sociale qui répond à un besoin social spécifique à un contexte local. Elle débouche sur de nouvelles formes de services, de valorisation des ressources locales, d’organisation et de gouvernance, au bénéfice des habitants du territoire et de manière spécifique à ce territoire. Elle est initiée et mise en œuvre localement par un ensemble d’acteurs (du territoire et/ou non du territoire). Elle résulte de la coopération entre ces acteurs et d’un apprentissage collectif qui passe par des phases dynamiques d’expérimentation et de mise en pratiques. Elle induit du changement dans les manières dont le territoire, ses acteurs et ses habitants vivent et s’organisent." (Cap Rural)

Pour aller plus loin

A lire :