• À propos
  • Organisation
  • Commission Cap Rural : les orientations pour 2019

Commission Cap Rural : les orientations pour 2019

2018 : une année atone pour le développement local mais avec des niches de dynamisme et d'innovation

Des structures publiques qui agissent très différemment dans le champ du développement local

Le paysage de l'intercommunalité se diversifie :

  • Certaines intercommunalités resserrent leur domaine d'action (autour des services ou de programmes d'investissement et d'aménagement, ou encore de leurs compétences réglementaires) et s'éloignent ainsi du développement local. Pour la plupart, cela s'accompagne d'une restriction des moyens humains consacrés à l'accompagnement des projets privés (associatifs, coopératifs) ou publics (par ex. de leurs communes). Ces intercommunalités, en grandissant, se sont structurées et ont perdu leur culture du développement local
  • D'autres, par choix de maintenir du développement local ou de s'appuyer sur leur territoire rural pour se développer, trouvent les moyens d'agir (souvent via des candidatures à des appels à projets ou à des montages publics-privés) et maintiennent une ingénierie de développement local, donc une capacité d'action
  • Pour la plupart, des territoires recomposés qui ne sont pas encore appropriés par les équipes d'élus ou de techniciens (méconnaissance du nouveau territoire, des dynamiques rural-urbain…)

Un secteur associatif traditionnel qui continue de s'affaiblir 

  • Les réseaux classiques du développement local sont exsangues. Ils n'en finissent pas de se réorganiser suite au nouveau périmètre régional, à l'évolution des modes de financement et à la réorganisation des politiques territoriales. Depuis trois ans, chaque année voit son lot de disparition d'associations ou d'appauvrissement de leur champ d'action

Un secteur émergent de projets collectifs en lien avec les transitions en forme mais qui a du mal à trouver des alliances avec les acteurs territoriaux du développement local et son modèle économique

  • Les tiers lieux (à vocation économique ou pas), les entreprises de territoire, les conciergeries… sont nombreuses et témoignent du dynamisme des territoires ruraux et de l'agilité des porteurs de projet. C'est là que se nichent de très nombreuses actions, souvent innovantes, en lien avec les transitions. La plupart se questionnent sur leur modèle économique. Relativement peu arrivent à travailler de concert avec les EPCI (leur interlocuteur est plutôt la commune ; des élus parfois frileux devant ces initiatives alternatives ; une culture très forte de l'entrepreneuriat éloignée de celle de l'action publique ou du développement local…)

Dans ce contexte, l'ingénierie de développement est, elle aussi, en situation contrastée :

  • Des agents de développement qui gardent des marges de manœuvre et trouvent les moyens d'agir (parce que leur structure le leur permet ou parce qu'ils savent se créer des opportunités d'action)
  • Des personnes en difficulté : en perte de sens et de repères, en perte de contact et coordination avec les élus

Dans ce contexte, les orientations 2018 sont maintenues en 2019

  • Des acteurs locaux qui comprennent les nouvelles situations et dépassent les cadres anciens
  • Une ingénierie de développement proactive pour dépasser les nouvelles contraintes

Elles se déclineront en 6 priorités :

1. Gagner en connaissance, en notoriété et en crédibilité en Auvergne pour devenir l'interlocuteur de référence en matière de ressources sur le développement local rural et de professionnalisation, tout en ne perdant pas notoriété et crédibilité en Rhône-Alpes et en développant les partenariats

2. Susciter l’intérêt des territoires ruraux à travailler :

  • Des sujets nouveaux pour eux, des sujets d'intérêt / à enjeux (eau, data, alimentation…)
  • Les enjeux de cohésion, de lien urbain-rural et de transition en valorisant les ressources des territoires ruraux, leurs potentiels. Porter une attention particulière aux territoires et aux populations en plus grande fragilité

3. Accompagner les dynamiques de développement local pour qu'elles trouvent de nouveaux repères ; accompagner les acteurs pour dépasser les frilosités et priorités de service pour faire du développement local ; retisser des liens avec les territoires isolés

4. Adapter en permanence l'offre de Cap Rural :

  • À l'échelle Auvergne-Rhône-Alpes avec des sujets reflétant la commande des financeurs et les besoins-attentes des publics ciblés (travailler les spécificités locales, l'accessibilité, le format…), tout en dépassant les contraintes de distance et les anciennes habitudes de travail des publics ciblés
  • À l'évolution des publics en matière de professionnalisation (type de ressources, posture d'apprenant, faire-faire, expérimenter…)
  • Croiser et se faire croiser les publics : mailler les expériences, créer de la proximité entre les acteurs en favorisant les échanges d'expériences et de compétences
  • Déployer la nouvelle mission agri-agro et territoires (notamment en Rhône-Alpes où Cap Rural menait des actions agricoles mais de façon dispersée et ponctuelle)

5. Concernant l'ingénierie :

  • Comprendre et partager la situation 2019 des professionnels du développement des territoires en Auvergne-Rhône-Alpes ; rendre plus lisible et visible ces emplois ; leur redonner de la notoriété en valorisant leurs savoir-faire
  • Travailler collectivement l'organisation de l'ingénierie (ingénierie d'investissement, de projet, d’innovation) ; la cartographier pour repérer les absences et les redondances… pour une ingénierie adaptée aux enjeux et aux nouveaux périmètres d'action

6. Organiser, catalyser les contributions des différents échelons (interco, départements, filières) sur les enjeux des territoires ruraux pour la préparation de post 2020. Cap Rural peut servir de caisse de résonance sur les besoins des territoires auprès de l'UE, de l'État et de l'autorité de gestion des fonds européens (y compris sur les thématiques Agri-Agro qui seront développées dans Cap Rural). Témoigner de l'importance d'un réseau rural régional pour les acteurs et les projets (rédiger un texte en ce sens)

Pour connaître l'offre de service 2019 de Cap Rural, cliquer ici.